Où tu vas tu es

« C’est l’évidence même.

Partout où l’on va, on est avec soi-même.

Nulle part où se fuir.

Une question se pose alors: et maintenant, que faire?.

Qu’on le veuille ou non, c’est justement sur cet instant là qu’il faut travailler. Car nous menons nos vies comme si nous oubliions que nous sommes ici, que nous sommes déjà en plein dans le moment présent. A chaque instant de notre vie, nous sommes à la croisée des chemins d’ici et maintenant.

Mais lorsque nous oublions momentanément où nous sommes, nous sommes perdus. Nous n’avons plus de contact avec notre être profond, avec toutes nos possibilités latentes. Dans notre manière de voir, de penser et d’agir, nous nous conduisons le plus souvent comme des robots. Nous perdons contact avec notre vie intérieure qui nous permet de créer, d’apprendre et de grandir.
Si nous n’y prenons pas garde, ces moments embrumés peuvent se prolonger et envahir notre vie entière. »

Jon Kabat-Zinn. « Où tu vas, tu es »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s